Poème 'Suivant' de ATOS

Suivant

ATOS

- Suivant…
Avancez, je viens de vous appeler !!
Donnez moi votre ticket, s’il vous plait.
C’est important , il nous faut vous compter!!
Aujourd’hui vous êtes convoqué
Afin que nous définitions, ensemble, votre projet !
Vous étiez garçon boucher pour viande lyophilisée…
- A une époque c’était très recherché…
Mais comme je l’ai expliqué précédemment
Je ne veux plus faire ce métier…
- Mais il vous faut bien travailler !
- Moi , je veux bien travailler
Mais je veux prendre plaisir à le faire!
- Plaisir, il s’agit bien de cela…
Est ce que j’ai du plaisir à vous entendre.
- Mais vous désiriez me rencontrer…

- Il est des mots, Monsieur,
qu’entre ces murs il est très mal venu de prononcer !
Reprenez un ticket je vais voir ce que je peux faire !
- Avez vous moins de 26 ans ?
- Non, malheureusement…
- Avez vous des diplômes ?
- Oui, trois exactement.
- Avez vous de l’expérience ?
- Oui, je travaillais avant…

- Avant, c’était un autre temps.
- Cela est très embêtant…
Pour apprendre un nouveau métier…
Cela nécessite de n’en maitriser aucun,
C’est évident !
Sinon tout le monde voudrait en changer constamment !
- Alors disons que je ne sais rien faire !
Cela fait il votre affaire ?
- Je vous remercie infiniment !
Toutefois, persiste un problème…
Lequel ?
Cela semble vous plonger en plein dilemme… ?
- Votre âge, Monsieur…
Mais pourquoi êtes vous tout blême ?
C’est que…
A cela je ne peux rien y faire
Que dois faire maintenant ?
- Attendre…
- Indéfiniment ?

- Allons voyons , il faut avoir du mordant !
Attendre patiemment…
Et votre tour viendra assurément.
Contrat aidé , vous connaissez ?
J’ai là justement à ce sujet une brochure en papier glacé.
Vieux et affamé vous pourrez à loisirs apprendre un métier !!!
Il est vrai que d’ici là vous aurez oublié tout de votre passé…
Et quel est ce métier que vous dé-si-re-riez exercer ?

- Je voudrais être Garde glacier
Ou bien réparer des cerfs volants.

- Quel projet charmant…
Innovant, mais… Tout à fait déconcertant… !!
Vous êtes bien conscient que vous n’avez pas les moyens d’être dans le vent ?
Quant à la glace on ne la garde plus, Monsieur, on la vend !!!
Ce n’est pas moi qui l’invente !!!
Ce sont les chiffres du gouvernement.

- Pour la brochure… ?

- Je vois que vous commencer à entrevoir
de nouvelles perspectives, durablement !!!!

- Dois je reprendre un ticket ?

- Bien sûr puisque vous changez de guichet !!!
N’oubliez pas : Le mordant !….
C’est très important !
Et je vous souhaite bon vent !
Patient suivant !!!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS