Poème 'Toi mon élue, Toi la Femme d’entre les Femmes' de anne556

Accueil > Les membres > Page de poésie de anne556 > Toi mon élue, Toi la Femme d’entre les Femmes

Toi mon élue, Toi la Femme d’entre les Femmes

anne556

Toi mon élue, toi la Femme d’entre les Femmes

Les arbres se balancent
dans l’encensoir de la nuit,
tu me souris, allongée contre moi,

et
les pétales de ton souffle veillent
sur les sillons de douceur.

Entends-tu frémir
les soupirs du Loir
par-delà l’enceinte de nos chairs nues ?

Derrière le rideau des bocages,
l’aurore blanchit l’horizon,
les hirondelles te saluent,

tu te lèves, charmée par
le festin des asphodèles,
et tu t’élances au gré des haillons de lumière,

tu danses le regard fixé vers le soleil,
tu foules les herbes, tandis que
tes seins menus raniment les proues du zéphyr,

puis
tu t’étends, épuisée
sur les hanaps de cresson.

Je viens vers toi,
et
à genoux dans le matin du monde,

je t’offre ce bouquet de vers,
Toi mon élue,
toi la Femme d’entre les Femmes !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS