Poème 'La ballade languide de ta nudité' de anne556

Accueil > Les membres > Page de poésie de anne556 > La ballade languide de ta nudité

La ballade languide de ta nudité

anne556

Ma douce,
la magnificence de ton minois calligraphie
le cristal d’ivresse de nos amours éternelles
sur la paroi des portiques d’Azur,

sous ta tunique blanche de mousseline,
s’esquissent les pointes de tes mamelons,
et la sylve de tes aisselles
que salue l’homélie du matin.

Les moineaux se prosternent devant
les appas de tes attaches, la luisance de tes bas
et le frôlement de tes escarpins
parmi les bocages, au gré des sentes.

Les péans du printemps proclament
la ballade languide de ta nudité
sous la voûte des frondaisons quand nos corps
président les fleurs de la tendresse.

Je ne veux plus être que la vague de l’étang
qui déroule les bandelettes de fraîcheur
sur ta peau, quand se consume
la torche de béatitude, car je suis ta promise.

Promenons encore
en ces bois où frissonnent les corolles d’une brise,
et je te réciterai à genoux le poème de notre romance
que j’irai pendre ce soir aux cimes des étoiles !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS