Poème 'Tout se passe à peu près comme…' de Rainer Maria RILKE dans 'Vergers'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Rainer Maria RILKE > Tout se passe à peu près comme…

Tout se passe à peu près comme…

Rainer Maria RILKE
Recueil : "Vergers"

Tout se passe à peu près comme
si l’on reprochait à la pomme
d’être bonne à manger.
Mais il reste d’autres dangers.

Celui de la laisser sur l’arbre,
celui de la sculpter en marbre,
et le dernier, le pire :
de lui en vouloir d’être en cire.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un serpent parle en langue d'homme
    Pour dire à Ève que la pomme
    Est pure, et qu'il faut la manger,
    Et que la chose est sans danger.

    Ève observe le fruit sur l'arbre ;
    Elle ne peut rester de marbre
    Et dit, d'une voix qui chavire :
    « Je suis votre conseil, Messire ».

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS