Poème 'Tout s’efface' de ATOS

Tout s’efface

ATOS

Un jour ça s’efface.
Tout s’efface de soi.
On n’oublie pas.
Mais un jour
Plus de trace.
Plus aucune trace en soi.

Peut être une couleur.
Peut être un nom,
Peut être une silhouette,
Une certaine lumière
oui ça…
ça peut parfois surgir.
Il faut s’y attendre
Et ne plus se méprendre.

Mais on s’étonne que tout cela
enfin, ne s’accroche plus à soi.
Ça passe, et ça s’efface.
On continue le chemin
On repense un peu à ça.
Et puis, doucement,
Plus rien ne vient.

Un jour ça s’efface,
toutes ces larmes qui ne venaient pas.
Parties en dehors, les larmes
même si elles ne coulaient pas.
Juste un peu de sel peut être sur la joue,
Un léger picotement sur la peau.
Et on s’étonne de revoir un ciel
si clair
un soleil
si présent.
On s’étonne de revoir tout ça.
Aussi simplement que ça
On s’étonne
de retrouver le goût de soi.

Un jour, il n’y a plus de trace.
Le souvenir est encore là.
Comme une photo que l’on sait être là.
Où  déjà?
Quelque part par là.
On ne la jettera pas.
On sait qu’elle est là.
Mais on vit tellement
à présent
tout ce que la photo ne montrait pas.
Le manque de soi.
Voilà, ça devait être ça.

Tout était sur la photo,
il y avait peut être tout.
Sauf l’essentiel
c’est à dire soi.

La photo est comme elle est.
Ni belle, ni mauvaise,
La photo manque de soi.
Pourquoi la conserver ?
Malgré tout, contre soi ?
Peut être parce que justement
Il y avait si peu de nous en ça.
Alors la photo est là
Mais on y pense pas.

C’est comme nos pas sur une plage.
Sur cette plage…
Oui, nous y sommes passés.
On sait l’heure,
On distingue une main,
On revoit le ventre des vagues,
On peut revoir tout ça.
Mais les pas ne sont plus là.
La plage est loin.
Déjà.

Un jour,
On ne sait pourquoi
Par quel miracle
Par quel chemin
Un jour on revient à soi.

D’un voyage ?
D’un visage ?
Plus de trace.
Voilà tout s’efface.
Rien ne reste de ce qui n’existait pas.
Peut être une couleur.
Peut être un nom,
Peut être une silhouette,
A présent tout cela
est loin, si loin,
Tellement loin de soi.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS