Poème 'Vagbondage' de ATOS

Vagbondage

ATOS

Petite boite qui ouvre dans ta tête
les portes de tes châteaux de sable

C’est la musique des images
qui t’écharde à travers les mots d’une fenêtre

Tu es toujours l’enfant absent des ombres d’un langage
Dessin faisant tu t’arraches d’un espace en suivant de tes mains
cette lumière qui lui échappe.

Sur son grand sablier, la nuit essuie ses heures.
Voilà tout le silence qu’il lui reste.

Toi, tu n’as pas le temps
mais tu as toute la liberté
en laissant cette petite boite grande ouverte.

Enfant présent, tu signes : Vagabondage
en faisant filer tout l’écheveau de ta tête.

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS