Poème 'Vieillir' de ATOS

Vieillir

ATOS

Qu’est ce donc que…
Vieillir ?

Ne plus rien voir venir.
Ne supplier que le retour.
Vivre l’instant en mémoire.

Se pencher vers les visages
Et y chercher quelque rivage.
S’imaginer de loin en loin.

Juste un reflet en écho
Rompu de sa propre fatigue.

Perdre tous ses repères
Dans la mangrove de son corps.
Contempler sa force dans les glaces.
Hanter les corridors de son histoire.

Se maudire de vivre
Dans le corset du souffrir.

Perdre l’essence.
Devenir substance.

N’aimer qu’en soupir.
Abdiquer en toute patience.
Déchiqueter son âme
en mille lambeaux.

S’agripper au moindre possible
Dans la tempête de l’absence.

Rester planté en pleine solitude
Dans la sécheresse de son terreau.

Se pourrait il que ce soit cela…
Vieillir?

Alors laissez moi
Mon ami
Laissez moi donc le temps de mourir!

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Peut-être simplement accepter de se séparer de son corps terrestre pour se préparer à une autre naissance ,de nouvelles métamorphoses...
    Mais la poésie nous aide déjà à faire cela...

    Merci pour votre accueil et vos poèmes!

  2. C'est le corps qui s'accroche.
    L'âme se suffit à elle même, peut être... Du moins c'est ce qu'elle croit.
    Mais le corps, lui.....Il sait très bien ce qui l'attend, alors il s'accroche, il s'accroche à vous faire perdre la mémoire, à vous en fendre l'âme. Parfois.

Rédiger un commentaire

© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto