Poème 'Voiles – II' de ATOS

Voiles – II

ATOS

L’homme dresse les toiles,
il entend son rêve battre vivant !

Songe, c’est ainsi que l’ombre se dévoile.

A l’étrave des sirènes
Je ferai un vœu courant.

Quelques virgules majusculent la course du temps.

Poème accompagnant le triptyque «voiles» de Jacques Kerzanet, œuvre «pictura poesis».
Cette œuvre s’intègre dans la manifestation «tôt’ bernes déor» organisée par l’association
Lumières de Jade, « la mesing de l’écluz’yeuille », Beauvoir sur mer. Nov-dec 2013.

Jacques KERZANET - "Quelques virgules majusculent la course du temps" - Huile translucide brossée et aplats au couteau - 120x80cm - Octobre 2013

Jacques KERZANET - "Quelques virgules majusculent la course du temps" - Huile translucide brossée et aplats au couteau - 120x80cm - Octobre 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS