Poème '25' de ATOS

25

ATOS

Sur pan de mur
Femme passante

Rouanne d’acier
Danse cinglante

Brumes sans ombre
Blanche rotonde

Pavés d’airain
Vice sans faim

Passe et blesse
Belle promesse

Chair inconnue
Veine tendresse

Émoi si sombre
Triste vélin

Paris qui gronde
Et toi si loin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS