Poème 'Argos' de ATOS

Argos

ATOS

Si la graine ne portait pas en elle l’espoir d’un champ de blé
aurait elle la force de germer ?
Il lui faut de toute sa mémoire inscrire son geste dans l’avenir de son passé.
Chacun de nos pas doit se vivre comme le premier.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS