Poème 'Ballade de la caissière' de Orange84

Accueil > Les membres > Page de poésie de Orange84 > Ballade de la caissière

Ballade de la caissière

Orange84

Je manipule bien des pièces
Que les gens viennent m’apporter,
Tous ceux qui déploient des largesses
Que je ne saurais imiter.
S’il me fallait tout acheter
Par habitude dépensière,
Je continuerais de compter,
Ah ! Le beau métier de caissière !

Je touche des sous en espèces
Et des chèques à compléter,
Les yeux rivés sur des richesses
Simplement à numéroter.
Des erreurs me font sursauter
Dans ma cervelle tracassière,
Lorsqu’il me faut tout recompter,
Ah ! Le beau métier de caissière !

J’enferme des liasses épaisses,
Des fortunes à emporter
Pour enrichir quelques princesses,
Des actionnaires à flatter.
Qu’est-ce qu’un jour il pourra rester
De mon travail : de la poussière,
Pourtant je dois me répéter,
Ah ! Le beau métier de caissière !

Princes, prêts à tout collecter
Avec votre ardeur financière,
Je le redis pour m’exalter,
Ah ! Le beau métier de caissière !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS