Poème 'Le général' de Orange84

Le général

Orange84

L’ennemi triomphant et sa toute puissance
Traverse le pays dans un gris défilé ;
Le convoi des vainqueurs laisse un ciel désolé
Où le bleu si français brille par son absence.

Les barbares sont là sur la terre qu’encense
Une milice noire avec son bras zélé;
La censure brandit son triste libellé,
Empli d’une morale aux airs de sénescence.

Mais l’azur s’est levé pour les hommes debout ;
Un vent tout de fraîcheur se répand de partout
Pour terrasser enfin tant de bêtes immondes.

Dans les grandes cités et le monde rural,
On écoute avec foi, s’élevant dans les ondes,
Le grand chant de l’espoir, la voix du Général.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS