Poème 'Bateau lumière' de ATOS

Bateau lumière

ATOS

Chemin faisant j’arrive
près de la rive où tu m’attends.
On se dit et on se parle
on s’approche , on se regarde,
On s’amarre,
on se comprend.
Chemin laissant nos corps
ça nous trouble
à l’écorce de la bouche
ça bouge et on s’entend
à la ligne
tu soupires et te ressens
tu franchis et te respire
pur plaisir c’est un désir
Je délire et c’est brûlant
tes lèvres qui s’entrouvrent
sourire la fièvre que j’attends
Chemin doucement où l’on se croise
près de la rive pointent nos mots sous le printemps
jeu caresse et je t’embrasse
et tout un fleuve qui nous embrase infiniment.
Chemin naissant .
Lape lumière que nous reflète entre ses dents.

"Ferry" - Numérisation - Astrid Shriqui Garain - 05.2016

"Ferry" - Numérisation - Astrid Shriqui Garain - 05.2016

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS