Poème 'Chant (I)' de Hamid54

Chant (I)

Hamid54

Mais si tu pouvais voir dans mon âme meurtrie,
Usée en quelques jours comme une fleur flétrie,
Et mon cœur en lambeaux.
Déchiré par les temps qui ravivent l’image,
Des souvenirs marquants, du plaisant paysage,
De nos jours les plus beaux.

Si tu pouvais l’ôter, ce mal que ton absence,
Fait à mon cœur boiteux, à sa fidèle essence,
De ne plus oublier,
Tu étais mon unique et si ce n’était l’entorse,
De l’infâme destin qui bouffissait son torse,
Troublait le sablier.

Si, comme un papillon, tu survolais la terre,
Les fleurs et les feuilles qui honorent la sphère.
Tu surprendrais ce cœur,
Délirer au milieu d’un pacage de roses,
Et des bandes d’oiseaux te proclamant des proses,
Qu’ils reprenaient en chœur.

Je veux que le hasard, offre à tes yeux de lire,
Mes rimes en larmes louant ton doux sourire,
Dans le gris de mes vers,
Lorsque la nuit répand ses débris sur mes rêves,
Et que l’obscurité hèle ses ombres brèves,
Des fantômes pervers.

Je souhaite me voir pousser de grandes ailes !
Te chanter dans les airs, avec les hirondelles,
Un joyeux chant d’amour.
Tandis que sur le sol, ton âme flamboyante,
Danse parmi les fleurs, dans la lueur grisante,
De la beauté du jour.
_________________
Images et Sensations – COPYRIGHT©
ISBN 978.9947.30.246.0

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Hamid54

Image de Hamid54

Nom : Hamid

Prénom : Abed

Naissance : 28/10/1954

Présentation : Bonjour à tous. Je m'appelle Hamid Abed, Je suis de Kabylie, en Algérie. Retraité de la fonction publique depuis quelques années. Depuis ma retraite, je me suis consacré à l'écriture de la...

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS