Poème 'Chant royal pour célébrer le livre' de Orange84

Accueil > Les membres > Page de poésie de Orange84 > Chant royal pour célébrer le livre

Chant royal pour célébrer le livre

Orange84

Une page se tourne et le roman s’achève
Lorsqu’un être attentif a replié ses doigts
Et quand des mots nouveaux vont prendre la relève.
Alors avec plaisir, une nouvelle fois,
Des phrases vont courir pour la nouvelle histoire,
Ce superbe roman auquel chacun peut croire.
L’écrit va prodiguer des instants de bonheur,
Des moments à rêver sous un ciel prometteur.
Observons la prouesse auquel l’auteur se livre
Et redisons sans fin, face au monde en noirceur,
Faisons un chant royal pour célébrer le livre.

Le poème s’en vient et tout à coup élève
L’âme du connaisseur dans quelques vers adroits,
Quand la muse brandit comme un superbe glaive
Qui plane dans les airs pour répandre sa voix.
L’inspiration est là, courant dans la mémoire,
Avec ses cris puissants, son chant incantatoire.
Les pages vont écrire un univers porteur,
Avec la rêverie apportée au lecteur.
Alors, bercés soudain par quelque bateau ivre,
Avec notre folie, avec notre ferveur,
Faisons un chant royal pour célébrer le livre.

L’Histoire recommence et suit son cours sans trêve
Avec ses moments fous, ses seigneurs aux abois,
Son grand Palais du Louvre et sa Place de Grève
Où le passé s’écrit à l’ombre de nos rois.
Des pages sont témoins des grands moments de gloire,
Des tracas d’un pays, du bonheur illusoire.
L’historien se veut neutre et prend de la hauteur
En homme sans passion, en simple chroniqueur.
Les mots déjà présents et ceux qui vont s’ensuivre
Nous poussent à redire en calmant notre humeur,
Faisons un chant royal pour célébrer le livre.

Un jeune enfant s’amuse et gentiment soulève
Le petit livre rose au bout de ses dix doigts
Avec tous ces dessins faisant naître son rêve
Et plisser les yeux neufs de son joli minois.
Des animaux sont là pour le jeune auditoire,
D’amusantes couleurs comme un aide-mémoire.
Ainsi l’être innocent, encore scribouilleur,
Pourrait dire à son tour, avec un air charmeur,
Son regard enfantin, le refrain qui va suivre :
Avec nos premiers mots, dans toute leur candeur,
Faisons un chant royal pour célébrer le livre.

Les mots divins s’écrivent et distillent leur sève
Dans les cœurs enflammés avec tables et lois
Lorsque chante la foi et quand l’âme s’élève
En traversant la ville ou les prés et les bois.
Des phrases vont ainsi à travers la mémoire,
Dispensant, çà et là, l’Enfer, le Purgatoire
Bible et Coran portent un monde élévateur
Et donnent à la fin un messie, un sauveur,
Celui seul qui verra l’humanité revivre
Et redira, qui sait, dans toute sa splendeur,
Faisons un chant royal pour célébrer le livre.

Princes aux yeux vaillants pour le charme du cœur,
Ces plaisirs apportés au plaisir du lecteur,
Écoutez le message avec son gout de vivre
En redites sans fin pour chaque créateur :
Faisons un chant royal pour célébrer le livre

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS