Poème 'Comme les pierres' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Comme les pierres

Comme les pierres

ATOS

Être heureux,
heureux comme une pierre
comme ce caillou dans mes mains
qui renaît en éclat au hasard du chemin.

Heureux comme un rocher
qui dans l’effroi des tempêtes
tient sa face plantée contre la mer.

Être stèle, falaise, ruelle,
Avoir la gueule de l’ange
Être fronton, être venelle, parole de margelle,
Avoir du cristal qui coule dans la veine.

Rester de marbre, rester de glace
et peut-être bien de profil.

Être heureux
Heureux comme une pierre.
Être l’envolée des colères,
la puissance de la fronde
et l’écho des prières.

Être heureux,
heureux comme une pierre,
garder la mémoire du ciel,
l’haleine des étoiles
contre les miroirs du soleil.

Être le ventre des fontaines
la musique des comètes,
la pupille d’un temple.
Être sortie des cuisses de la terre
et donner passage aux rivières.

Heureux
Heureux comme une pierre
qui tenait d’une histoire
et que j’ai laissée tomber
un soir sur le hasard de ma route.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS