Poème 'Comme sa chaîne' de ATOS

Comme sa chaîne

ATOS

Le vélo dans la haie
La vitre comme un ciel
Le ciel gris de silence
Et l’enfant qui se joue

Des craies dans ses poches
La photo qui murmure

Du soir suivant
Au nom du jour
Suivant le vent

De la craie sur un mur
Et puis l’enfant qui souffle
La musique du pain dur
Dans le cou du temps

Le vélo qui s’en fout
du rayon comme de sa chaîne

Sous la capuche comme il rêve
La photo
Dos au mur
Et de ses mots jusqu’au ciel
Tous les regards de l’enfant. »

07.2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS