Poème 'Confection' de ATOS

Confection

ATOS

Le mot transperce une absence.
L’ image traverse le silence.
Dire d’un filin d’or
une mémoire qui referme une porte
C’est entendre le ciel perler sa parole
aux confins d’une âme nue.
Cela ne peut se dire en soi.
Alors pierre, papier, croix, caillou
traverse, transperce,
tu recouds.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS