Poème 'Contre courant' de ATOS

Contre courant

ATOS

Contre courant
Courant contre la foule
il faut tenir debout
les mains dessous la tête
deux jambes et le souffle trop court.

Un fruit dans une main
une fleur plantée dans l’âme
un arbre derrière ta barricade.

On s’arme et tu es toujours debout,
debout poussant,
contre courant,
courant contre la foule,
des cris débordant de la route.
Voici que la nuit est entrée dans le jour.

Un casque contre ta tête
Trois lettres sur une veste
Tu cours contre la foule
Debout poussant
les mains dessous la tête.

Tu pousses parmi les hommes
Tu pousses contre la foule.
Il faut tenir debout.

Un fruit dans une main
La fleur ouverte dans ton âme
Un arbre derrière ta barricade

On brûle -
coulent tes larmes

On brise -
pleurent les sources

On hurle -
chantera demain le jour.

Chanson pour une fleur, le fruit et pour les arbres
Contre la trique, les ordres et leurs gens d’armes,

Sèchent tes larmes
brille une source
contre courant
chante face à la foule
L’arbre toujours
pousse debout.

Une graine dans une main
Ce jour planté dans l’âme
Une forêt derrière nos barricades.

IV 2018

Poème préféré des membres

Fano a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. J'adore. Je pense aux défenseurs de la ZAD de N D des Landes.

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS