Poème 'Coupez le myrte blanc aux bocages d’Athènes' de Jean MORÉAS dans 'Les Stances'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jean MORÉAS > Coupez le myrte blanc aux bocages d’Athènes

Coupez le myrte blanc aux bocages d’Athènes

Jean MORÉAS
Recueil : "Les Stances"

Coupez le myrte blanc aux bocages d’Athènes,
A Nîmes le jasmin ;
A Lille et dans Paris, que les roses hautaines
Tombent sous votre main,

Aux Martigues d’azur allez cueillir encore
La flore des étangs,
Pour former la couronne, amis, qui me décore
Et me garde du temps.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jean MORÉAS

Portait de Jean MORÉAS

Ioánnis A. Papadiamantópoulos (en grec : Ιωάννης Α. Παπαδιαμαντόπουλος), dit Jean Moréas, né à Athènes le 15 avril 1856 et mort à Saint-Mandé (Seine) le 30 avril 1910, est un poète symboliste grec d’expression française. Issu d’ une famille distinguée d’ Athènes, fils de magistrat,... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto