Poème 'Courant d’air' de ATOS

Courant d’air

ATOS

J’aime qu’à l’entrebâillement des mots
s’emmêlent rêves et soleils
comme crinière de miel
courant sur le grain de ta peau.

Poème préféré des membres

VVAL a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Merci pour ce frisson

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS