Poème 'Les nuages' de guillaumePrevel

Les nuages

guillaumePrevel

En des amas légers et cotonneux
Ils roulent dans le ciel en troupeaux serrés
Et traversent les prairies éthérées
En couvrant de leurs ombres les rivages sablonneux

Ils courent rafraichissant les confins brûlés de l’univers
Par le soleil au zénith de sa forme.
Et avancent caressant les grands ormes
Ces immenses cariatides aux bras verts!

Ils se déversent comme des larmes
Du bon Dieu en offrandes de charme
Qui nourrissent la terre, les rivières et les océans.

Et filent parcourant le monde éternel
Comme des hordes fantomatiques faites de dentelle,
En se mouvant dans un silence d’éternité.

Poème préféré des membres

TristanLuth a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS