Poème 'Dans la cendre de ces yeux' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Dans la cendre de ces yeux

Dans la cendre de ces yeux

ATOS
Croquis 2, Tracés - Laure K -fusain, avril 2013)

Croquis 2, Tracés - Laure K -fusain, avril 2013)

La forme de ces yeux trace, sur le rivage,
un étrange passage
vers un lieu où s’adresse son visage.

Profonde, contre son front,
en la lecture d’autres cieux,
Demoiselle, en son silence, songe.

Posée sur la branche d’un cil ,
Du bout de son bois
dans le matin des jours ,
elle tresse,
à travers chants
l’émerveille d’un pays sage.

Seule, elle ne se noue à aucun nom.

Sans cesse , elle déroute les fils du désamour,
et accroche dans les arbres
de solaires contours et de possibles desseins
qui mèneront toutes ses vies vers sa route.

Demoiselle décore, hors de ses nuits, des espaces bien infinis.

Se pourrait il que l’ombre d’un visage porte la lumière sur le message ?
Puisque c’est dans la forme de ses yeux qu’elle écrit
tout ce que qu’elle n’aura, encore, jamais dit.

Poème préféré des membres

Loic a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS