Charles d'ORLEANS : poèmes, oeuvres et biographie

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles d'ORLEANS

Charles d'ORLEANS (1394-1465)

Sa biographie

Portrait de Charles d'ORLEANS

Charles d’OrlĂ©ans, nĂ© Ă  Paris le 24 novembre 1394 et mort Ă  Amboise le 5 janvier 1465, duc d’OrlĂ©ans, est un prince français, connu surtout pour son Ĺ“uvre poĂ©tique rĂ©alisĂ©e lors de sa longue captivitĂ© anglaise. Il est le fils de Louis Ier, duc d’OrlĂ©ans, frère du roi de France Charles VI, et de Valentine Visconti fille du duc de Milan. Il est nĂ© Ă  l’hĂ´tel de Saint-Paul, Ă  Paris.

Son enfance est marquĂ©e par les rivalitĂ©s qui opposent son père Ă  Jean sans Peur, duc de Bourgogne, rivalitĂ©s Ă  l’origine de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Son père est tuĂ© sur l’ordre du duc de Bourgogne le 23 novembre 1407. En sa qualitĂ© d’aĂ®nĂ©, il recueille la plus grande part de l’hĂ©ritage dont le duchĂ© d’OrlĂ©ans, les comtĂ©s de Valois et de Blois, et les seigneuries de Coucy et de Chauny. Il Ă©pouse en 1406 sa cousine germaine Isabelle de Valois (17 ans), fille de Charles VI, et veuve de Richard II d’Angleterre. Celle-ci meurt Ă  vingt ans en donnant le jour Ă  une fille. Charles se remarie en 1410 avec Bonne d’Armagnac, fille du comte Bernard VII d’Armagnac, grand fĂ©odal du Sud-Ouest, transfĂ©rant le conflit familial Ă  la maison d’Armagnac.

Ă€ la mort de sa mère, le 4 dĂ©cembre 1408, il hĂ©rite du comtĂ© d’Asti et de quelques terres lombardes.

En 1415 survient la reprise de la guerre. Charles d’OrlĂ©ans fait partie de l’armĂ©e française poursuivant Henri V retraitant dans le nord de la France. Ă€ la dĂ©bâcle d’Azincourt, le 25 octobre 1415, Charles d’OrlĂ©ans est fait prisonnier et emmenĂ© en Angleterre. Sa libĂ©ration est conditionnĂ©e par le paiement d’une rançon. Il reste 25 ans en Angleterre, annĂ©es pendant lesquelles il dĂ©veloppe son Ĺ“uvre.
Charles d’OrlĂ©ans reçoit l’hommage d’un vassalSon enfance est marquĂ©e par les rivalitĂ©s qui opposent son père Ă  Jean sans Peur, duc de Bourgogne, rivalitĂ©s Ă  l’origine de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons. Son père est tuĂ© sur l’ordre du duc de Bourgogne le 23 novembre 1407. En sa qualitĂ© d’aĂ®nĂ©, il recueille la plus grande part de l’hĂ©ritage dont le duchĂ© d’OrlĂ©ans, les comtĂ©s de Valois et de Blois, et les seigneuries de Coucy et de Chauny. Il Ă©pouse en 1406 sa cousine germaine Isabelle de Valois (17 ans), fille de Charles VI, et veuve de Richard II d’Angleterre. Celle-ci meurt Ă  vingt ans en donnant le jour Ă  une fille. Charles se remarie en 1410 avec Bonne d’Armagnac, fille du comte Bernard VII d’Armagnac, grand fĂ©odal du Sud-Ouest, transfĂ©rant le conflit familial Ă  la maison d’Armagnac.

Ă€ la mort de sa mère, le 4 dĂ©cembre 1408, il hĂ©rite du comtĂ© d’Asti et de quelques terres lombardes.

En 1415, survient la reprise de la guerre, Charles d’OrlĂ©ans fait partie de l’armĂ©e française poursuivant Henri V retraitant dans le nord de la France. Ă€ la dĂ©bâcle d’Azincourt, le 25 octobre 1415, Charles d’OrlĂ©ans est fait prisonnier et emmenĂ© en Angleterre. Sa libĂ©ration est conditionnĂ©e par le paiement d’une rançon. Il reste 25 ans en Angleterre, annĂ©es pendant lesquelles il dĂ©veloppe son Ĺ“uvre.

En effet, il ne se trouve personne pour payer sa rançon. Sa seconde Ă©pouse est dĂ©cĂ©dĂ©e fin 1415, son beau-père, le comte Bernard VII d’Armagnac, a Ă©tĂ© massacrĂ© par les partisans de Jean Sans Peur en 1418 et, en 1420, a disparu son frère cadet, Philippe, comte de Vertus. Son duchĂ© d’OrlĂ©ans est laissĂ© sans dĂ©fense et les Anglais assiègent OrlĂ©ans sans mĂŞme songer Ă  demander au duc, leur prisonnier, de leur ouvrir les portes ; siège auquel mit fin Jeanne d’Arc.

Il est enfin libĂ©rĂ© le 5 novembre 1440, contre une rançon de 220 000 Ă©cus, reprĂ©sentant partiellement la dot de sa nouvelle Ă©pouse, car le 26 novembre 1440, Ă  46 ans, il Ă©pouse Marie de Clèves, âgĂ©e de quatorze ans, nièce du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, et petite-fille du meurtrier de son père Jean sans Peur. En 1447, il rĂ©cupère son comtĂ© d’Asti et rentre en France l’annĂ©e suivante pour finir sa vie retirĂ© Ă  Blois. En 1457, le 19 dĂ©cembre, alors qu’il a 63 ans, son Ă©pouse accouche d’une fille, Marie d’OrlĂ©ans, et, le 27 juin 1462, alors qu’il a 68 ans, Marie de Clèves accouche cette fois d’un fils, Louis, le futur roi Louis XII. En 1464, elle est de nouveau enceinte, pour la troisième fois, et donne naissance Ă  une fille, Anne d’OrlĂ©ans, quelques mois avant la mort de son mari.

Charles d’OrlĂ©ans meurt Ă  Amboise le 5 janvier 1465, sur le chemin du retour, alors qu’il venait d’assister Ă  Poitiers Ă  une assemblĂ©e des princes du Sang et des grands fĂ©odaux. Il est inhumĂ© en l’Ă©glise du Saint-Sauveur Ă  Blois.


Source : Wikipédia
Ce contenu est soumis à la licence CC-BY-SA.
© 2014 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto