Poème 'Dégustation' de ATOS

Dégustation

ATOS

Sur la langue de mon rêve
L’espace laisse une trace .

La sève s’échappe.
En moi s’éveillent d’autres sons.

Il y a dans cette phrase
le bruit des cailloux,
la dentelle en extase,
et le chagrin en remous.

J’ouvre mes lèvres
à l’acide des jours.
Mélange animal
à l’odeur d’un nom.

Il y a dans cette image
L’ennui de ta raison
Un vide létal
et le fruit de mes passions.

Au bord d’un songe
sèchent tes lèvres.
En moi se pressent tant de saisons.
De cette ivresse j ’emporte le poison.
Puisqu’il faut que je te laisse,
Brise enfin le flacon.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS