Poème 'Délivre-moi, Seigneur, de cette mer profonde…' de Jacques GRÉVIN

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jacques GRÉVIN > Délivre-moi, Seigneur, de cette mer profonde…

Délivre-moi, Seigneur, de cette mer profonde…

Jacques GRÉVIN

Délivre-moi, Seigneur, de cette mer profonde
Où je vogue incertain, tire-moi dans ton port :
Environne mon coeur de ton rempart plus fort,
Et viens me défendant des soldats de ce monde :

Envoie-moi ton esprit pour y faire la ronde,
Afin qu’en pleine nuit on ne me fasse tort
Autrement, Seigneur Dieu, je vois, je vois la mort
Qui me tire vaincu sur l’oubli de son onde.

Les soldats ennemis qui me donnent l’assaut,
Et qui de mon rempart sont montés au plus haut,
Ce sont les arguments de mon insuffisance :

La cause du débat, c’est que trop follement
J’ai voulu compasser en mon entendement
Ton être, ta grandeur, et ta toute-puissance.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jacques GRÉVIN

Portait de Jacques GRÉVIN

Jacques Grévin, médecin, homme de théâtre et poète, né à Clermont-en-Beauvaisis en 1538, fut l’ami de Ramus, de Du Bellay et Pierre de Ronsard. Dans les dernières années de sa vie, il devint le médecin de la duchesse de Savoie, sœur de Henri II de France. C’est à sa cour qu’il est mort, en novembre 1570, à 32... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto