Poème 'Deux sons d’horloge' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Deux sons d’horloge

Deux sons d’horloge

ATOS

Chemin ciment,
un bus agrafe un visage sur la rue.
Ticket partant sur une ligne de papier d’argent.
Un corps se courbe. Poste restante.
Sur un nuage de lilas blancs
un point s’oppose à la question.
Deux sons d’ horloge et voilà que cette ville l’enveloppe.

IV-2018.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS