Poème 'Duel' de ATOS

Duel

ATOS

Une main sur la table
et l’autre…
l’autre qui se repose pour deux.

Mes lèvres sur la tasse,
et les tiennes….
les tiennes qui n’en finissent pas d’être deux .

Les anneaux de mon âme pendus à un arbre,
et tes yeux…
Tes yeux posés à l’angle de la table.

La fumée d’une phrase s’amuse puis s’échappe.
Tu écrases un mot au fond de l’encrier.
C’était sans doute le dernier
Puisque tu jettes le paquet.

Ma main dans ma poche
et l’autre
L’autre qui te rend la monnaie.

Ma langue dans un bock
et la tienne
et la tienne qui se tord.

Dos à dos,
Pas de deux
A bout de trois
Retourne toi
Face à face
En bout de fable
Flingue moi.

Poème préféré des membres

lecathare a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. C'est un très beau texte. Simple. Original. Personnel. Difficile de ne pas s'y arrêter...

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS