Poème 'Écoutez… Celles-là sont les Musiciennes' de Renée VIVIEN dans 'Études et préludes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Renée VIVIEN > Écoutez… Celles-là sont les Musiciennes

Écoutez… Celles-là sont les Musiciennes

Renée VIVIEN
Recueil : "Études et préludes"

Écoutez… Celles-là sont les Musiciennes.
Leur présence est pareille à l’écho d’une voix,
Et leur souffle est dans l’air plein de légers émois,
Plein de très lents accords aux langueurs lesbiennes.

Et les voici passer, formes aériennes,
Se mêlant au silence harmonieux des bois,
Et redisant en chœur leurs amours d’autrefois,
Aux sons luxurieux de leurs lyres anciennes.

Ces chœurs, se lamentant, pleurent au fond des nuits
Et mêlent des essors, des frissons et des bruits
Aux forêts de silence et d’ombre recouvertes.

Comme pour exhaler le chant ou le soupir
On les sent hésiter, les lèvres entr’ouvertes,
Et le poète seul les entend revenir.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Renée VIVIEN

Portait de Renée VIVIEN

Renée Vivien, née Pauline Mary Tarn le 11 juin 1877 à Londres et morte le 18 novembre 1909 à Paris, surnommée « Sapho 1900 », est une poétesse britannique de langue française du courant parnassien de la Belle Époque. Renée Vivien était la fille d’une mère américaine et d’un père britannique fortuné qui mourut en 1886,... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto