Poème 'Entre-temps' de ATOS

Entre-temps

ATOS

J’ai pris le temps et je l’ai partagé.
Serré contre mon cœur, et gravé dans ma chair.
J’ai pris le temps
Je l’ai retiré de la tourmente,
des mensonges et des mains des méchants.

Je l’ai emporté comme on porte un enfant.
Parce qu’il est important,
Parce qu’il nourrit l’espoir,
Parce qu’il fera ce que nous deviendrons.
Et vivre c’est simplement le partager.
J’ai pris le temps et je l’ai porté à travers mille contrées
pour toi, pour moi.
Pour que nous nous mettions en chemin
Pour nourrir nos lendemains.

J’ai pris le temps et je l’ai partagé.
Serré contre mon cœur, et gravé dans ma chair.
J’ai pris le temps
Je l’ai retiré de la tourmente,
des mensonges et des mains des méchants.

Je te le donne parce que sinon tout cela n’aurait aucun sens.
J’ai pris le temps pour toi
Comme on vole un pain
Quand on crève de faim.
Je ne peux pas te regarder sans te voir
Je ne peux pas t’écouter sans t’entendre.
Et si je l’ai négligé
C’est que je croyais qu’il me pressait
Et qu’il m’était compté.
Maintenant je sais,
Et je veux bien le voir passer
Si tu marches à mes côtés.

J’ai pris le temps pour toi.
Parce qu’à moi il ne serre à rien si tu n’es pas là.
Garde le contre ton cœur
Comme un caillou au fond de ta poche
Comme la dernière feuille de cet automne.
Qu’il te tienne chaud quand certains regards se refuseront
Quand les faux semblants et les tristes promesses
S’entasseront sur le pas de ta porte.

J’ai pris le temps et je l’ai partagé.
Serré contre mon cœur, et gravé dans ma chair.
J’ai pris le temps
Je l’ai retiré de la tourmente,
des mensonges et des mains des méchants.

A mon Bel Ange Laetitia
Belle comme ses sculptures
Profonde comme sont ses pensées
Intense comme son regard

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS