Poème 'Épitaphe pour Léopold Ier' de Charles BAUDELAIRE dans 'Amœnitates Belgicæ'

Épitaphe pour Léopold Ier

Charles BAUDELAIRE
Recueil : "Amœnitates Belgicæ"

Ci-gît un roi constitutionnel,
(Ce qui veut dire : Automate en hôtel
Garni)
Qui se croyait sempiternel
Heureusement, c’est bien fini !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS