Poème 'Les ténèbres' de Charles BAUDELAIRE dans 'Les Fleurs du Mal'

Les ténèbres

Charles BAUDELAIRE
Recueil : "Les Fleurs du Mal"

Dans les caveaux d’insondable tristesse
Où le Destin m’a déjà relégué ;
Où jamais n’entre un rayon rose et gai ;
Où, seul avec la Nuit, maussade hôtesse,

Je suis comme un peintre qu’un Dieu moqueur
Condamne à peindre, hélas ! sur les ténèbres ;
Où, cuisinier aux appétits funèbres,
Je fais bouillir et je mange mon coeur,

Par instants brille, et s’allonge, et s’étale
Un spectre fait de grâce et de splendeur.
A sa rêveuse allure orientale,

Quand il atteint sa totale grandeur,
Je reconnais ma belle visiteuse :
C’est Elle ! noire et pourtant lumineuse.

Poème préféré des membres

guillaumePrevel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. "C'est Elle ! noire et pourtant lumineuse."...Je ne comprends pas.Qui est "elle" ?

  2. Ce poème est regroupé, avec 3 autres sonnets, sous le titre "Un Fantôme".
    Le "Elle", avec une majuscule, doit probablement être une femme qu'il a aimée / qu'il aime, apparaissant sous forme de spectre, ou tout simplement dans son imagination.

  3. "Elle" est la nuit.

  4. Je pense plutôt qu'il fait carrément allusion à la mort, qui bien que noir et effrayante lui apporterait la lumière, comme une délivrance à sa souffrance.

  5. Trois obscurités rayonnantes :
    l'ombre d'une femme jadis aimée,
    la nuit peuplée d'étoiles,
    et la mort,
    sombre effroi
    porteur de claire évidence.

  6. je trouve ce poème sublime, il est a la fois intriguant et romantique!

  7. Bien sur que non ! le "Elle" signifie, sa bien-aimée, sa femme Jeanne Duval, c'était une personne de couleur (donc noir).

Rédiger un commentaire

Charles BAUDELAIRE

Portait de Charles BAUDELAIRE

Charles Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 août 1867 à Paris. Il est l’un des poètes les plus célèbres du XIXe siècle : en incluant la modernité comme motif poétique, il a rompu avec l’esthétique classique ; il est aussi celui qui a popularisé le poème en... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto