Poème 'Espoirs déchus ou Désespérance IX' de PhulanKile

Accueil > Les membres > Page de poésie de PhulanKile > Espoirs déchus ou Désespérance IX

Espoirs déchus ou Désespérance IX

PhulanKile

Quelle idée, gentil oiseau
As-tu apporté comme oripeau
Aucune, comme c’est fâcheux
De n’avoir cure que de tes yeux
Ton chant à l’infini s’étend
Ta douce musique vermeil se répand
Au travers le ciel, au travers les champs
Vers ces humains qui triment tant.
Tu leurs apportes l’espoir et le trépas en châtiment
De l’hivernale torpeur du soir qui ment
De l’ordre d’un autre temps.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS