Poème 'Express' de ATOS

Express

ATOS

Je suis l’être qui dit le mot.
Je suis l’espace qui aspire le son.
je suis la lettre qui lie le mot.
Je suis l’étincelle plurielle dans un tunnel sans repos.
Je suis la peau déchirée du ciel.
Je suis la nageoire mentale dans le sillon du nouveau monde.
Je suis le mot qui regroupe les êtres.
Je suis l’idée qui enserre les mots.
Je suis le livre qui ouvre le passage.

Je hurle contre le sens et refuse son écho.

Je suis l’haleine du silence sur les tympans rouges des jours.
Je suis la graine qui perce le pardon.
Je suis l’aigu de l’angle des chemins.
Je suis la liane qui traîne son nom.
Je suis la roche qui détourne le fleuve
Je suis l’herbe et un soleil qui avalent l’eau bleue.
Je suis l’ombre qui retrace la règle du jeu.
Je suis cascade des chaînes.
Je suis une force sans âge.
Je suis l’entracte qui poudre les saisons.
Je suis l’anneau pesant sur la grille du temps.
Je suis ce son qui se remplit de vouloir naître.
Je suis la panse lourde de nos braises.
Je suis la bouche qui lèche la gerçure.
Je suis le manque qui compose l’espace.
Je suis les doigts qui percent la coquille de ton front.
Je suis le mot qui pousse ses lettres sous les rails d’un nom.
Je suis le cuivre qui reste sur tes mains
Après le grand vacarme de ce train.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS