Poème 'Fou aux as' de ATOS

Fou aux as

ATOS

Je me soustrais et me réduis
Je m’ additionne et me fractionne
Je divise et j’m'en balance
Je multiple et je m’efface
Je compte et je m’en raconte
Je synthétise, et m’amenuise

Tout ça ce n’est qu’un jeu
Un jeu qui ne rend personne heureux
Alors je rêve, et je bricole
J’m'envole et j’farandole
Des fois j’hésite et je m’incline.
Et puis dans le doute,
Tiens j’en rajoute…
Tout ça c’était du toke
Montre ton jeu !
J’te donne mes pions !
Hé t’as un coeur !
Alors on nique les faces de pic !
Ce soir on rafle tout
Un beau carré de dégueulasses !
Qui se multiplient et qui s’entassent.
La partie est mal barrée
Les idées étaient pipées.
L’air devient brelan.
Approche et viens bluffer.
On s’tape la revanche ?
On se fait la belle ?
On finira sur le carreau !
Ce soir c’est Poker mon cœur
Tapis poussière
Ce soir c’est douleur menteur

Lâche moi du trèfle !
Ramasse tes reines !
Passe la main,
Suis moi – couche-toi – et puis relance
Dehors les rois jouent aux cons
Alors approche, et mise l’atout !

Viens là que je te repasse
T’as pas les j’tons ?

Lâche pas la mise
On saute du pont
Sans atout
Ce soir c’est tapis lumière
Le jour se lève
On quitte la table
On mise sans bruit.
Enfin, la vie.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS