Poème 'Hangar' de ATOS

Hangar

ATOS

Carillon de folie
en fenêtre découverte.
Message blanc aux néons de la nuit.
Bataille de mâts de nacre et de pluie.
Quai ouest sous les talons des semaines.
A tes tempes – De mes lèvres .
Le jour s’attable.
Nous le croisons
Il ne nous reconnaît pas.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS