Poème 'Impromptu de Prévert' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > Impromptu de Prévert

Impromptu de Prévert

ATOS

Ce matin en ouvrant ma porte, j’ai trouvé l’automne installé,
Là… Comme ça…
Je lui demandai :
« Que fais tu là? Je ne t’ai pas invité! »
Il m’ a répondu de son air monotone:
« C’est mon droit et de toute saison c’est la loi! »

Alors, j’ai pris l’automne dans mes bras.
J’ai regardé, posé sur une coussin, l’été qui se fanait.
Avant de s’éteindre, son dernier rayon m’a rassuré.
« Je reviendrai, tôt ou tard, je reviendrai! »
Le vent s’est levé
Une petite pluie est tombée.
Alors, l’automne et moi
Nous avons marché à l’enterrement de l’été.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS