Poème 'J’aime tant ce parler bégayement mignard' de Marc PAPILLON DE LASPHRISE dans 'Les Amours de Théophile'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Marc PAPILLON DE LASPHRISE > J’aime tant ce parler bégayement mignard

J’aime tant ce parler bégayement mignard

Marc PAPILLON DE LASPHRISE
Recueil : "Les Amours de Théophile"

J’aime tant ce parler bégayement mignard
Qui sent encor le lait d’une voix enfantine,
Toutefois bien souvent il donne du poignard
Qui m’objecte soudain à faire maigre mine.

Mais tout ainsi qu’il faut que le brave soldard
Doute moins l’ennemi que son bon capitaine,
Ainsi, ma chère amour, je crains votre regard,
Plus que de mes haineux la présence inhumaine.

J’ai peur en vous aimant que vous soyez fâchée,
Mais si vous courroucez de vous voir recherchée,
N’ayez plus de rigueur, fuyez l’ombre commun,

Ô sotte invention, ou bien devenez laide.
Alors je ne serai nullement importun :
Qui veut guérir d’Amour, en voilà le remède !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. L’oie de cause à effet
    ---------------------------

    Une oie narre une histoire en son parler mignard
    Et cela met en joie les marmots du domaine,
    Surtout quand les méchants brandissent leurs poignards
    En exhibant leur sombre et redoutable peine.

    Le chevalier servant se montre plein d’égards,
    Le soldat mécontent occit son capitaine,
    Méduse tue les gens d’un funeste regard,
    La sorcière ricane et se montre inhumaine.

    La troupe des enfants n’en est jamais fâchée,
    La peur est un plaisir, l’angoisse est recherchée,
    C’est beau de découvrir des faits hors du commun.

    Blanche-Neige est sauvée, la reine devient laide,
    C’est le prince charmant qui porte le remède,
    Et de tels visiteurs ne sont pas importuns.

Rédiger un commentaire

Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Portait de Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Marc Papillon, seigneur de Lasphrise, dit aussi le Capitaine Lasphrise et parfois nommé Marc de Papillon, né près d’Amboise vers 1555 et mort vers 1599, est un poète baroque satirique et érotique français. Marc nait dans le petit fief familial de Lasphrise, dont il prendra le nom. Il tente l’aventure militaire et ses faits... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto