Poème 'Que ne suis-je échangé en précieuse pluie' de Marc PAPILLON DE LASPHRISE dans 'Les Amours de Théophile'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Marc PAPILLON DE LASPHRISE > Que ne suis-je échangé en précieuse pluie

Que ne suis-je échangé en précieuse pluie

Marc PAPILLON DE LASPHRISE
Recueil : "Les Amours de Théophile"

Que ne suis-je échangé en précieuse pluie,
J’assoupirai Éole en sa prison soufflant !
Que ne suis-je changé en aigle haut volant
Pour te faire compagne à la grande Asterie !

Que ne suis-je échangé en babillarde pie
Pour t’aller saluer ores en gaudissant !
Que ne suis-je échangé en taureau blanchissant
Pour paître bienheureux en ta belle prairie !

Mais que n’ai-je le charme au valeureux Jason
Pour gagner glorieux ta plus riche toison,
Car tu es l’ornement du troupeau mieux voulu,

J’en crois les saints bergers, le prophète Anagramme
Dit encor que toi seule ORNE CE PRÉ ELLEU
Que L’OR LÈVE EN CE PRÉ pour l’amour de ma dame.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Portait de Marc PAPILLON DE LASPHRISE

Marc Papillon, seigneur de Lasphrise, dit aussi le Capitaine Lasphrise et parfois nommé Marc de Papillon, né près d’Amboise vers 1555 et mort vers 1599, est un poète baroque satirique et érotique français. Marc nait dans le petit fief familial de Lasphrise, dont il prendra le nom. Il tente l’aventure militaire et ses faits... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto