Poème '01 – Le rêve de la vallée…' de Francis VIELÉ-GRIFFIN dans 'La Partenza'

01 – Le rêve de la vallée…

Francis VIELÉ-GRIFFIN
Recueil : "La Partenza"

Le rêve de la vallée,
Toute d’or et d’Ombre au loin,
M’a pris et bercé et roulé
Dans un parfum de vigne et de foin;

Son rêve engourdit ma pensée
En un bruit de faux et de feuilles:
Mon âme roule bercée
En un songe de joie et de deuil…

Car l’heure est frêle et mouillée
Comme un reflet de fleur au fleuve,
- Voici la fleur effeuillée:
L’eau verte est à jamais neuve -

Ô douce vallée, tu rêves:
Ton rêve est l’éternité;
Que me prends-tu mon heure brève
Et ma force et ma volonté?

1899

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Courte promenade
    ----------------

    Marcher le long d'une vallée
    Sans vouloir aller loin ;
    Une couverture enroulée
    Où s'accroche du foin.

    Et n'avoir pas plus de raison
    Que la brise ou la feuille ;
    Âme flottant dans la saison
    Qui les chants d'oiseau cueille.

    Perdre son ego dans un rêve
    Pour une éternité ;
    Puisque la vie doit être brève,
    Foin de la volonté.

Rédiger un commentaire

Francis VIELÉ-GRIFFIN

Portait de Francis VIELÉ-GRIFFIN

Francis Vielé-Griffin, né aux États-Unis à Norfolk (Virginie) le 26 avril 1864 et mort le 11 décembre 1937, est un poète symboliste français. Fils du général Viélé , il conserva sa nationalité américaine. Installé en Touraine il termina sa vie dans le Périgord où ses filles s’étaient mariées. Avec Gustave Kahn, il... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS