Poème 'Juliette et Julo' de ATOS

Juliette et Julo

ATOS

Julo se voit Juliette
Et Juliette se sent Julo
Ils émergent du même rêve
Et se tiennent chaud.

Juliette se coiffe d’une casquette
Et Julo enfile un joli boléro.

Julo marche en talons hauts
Et Juliette le suit en croquenots.

Dans l’escalier
Julo est une déesse!
Juliette dessine les fesses de Julo…

Juliette tient la porte à son Julo!
Julo est belle au bras de sa Juliette!

Julo rêve toujours de Juliette,
Et Juliette bande pour Julo.

Julo aime toutes les fleurs
Juliette aimera toujours Julo.

Des à corps… Ils s’aiment
A contre sens
En épis, et de travers,
A l’envers et en dépit de vous.
A corps perdus,
Ils remontent la rue.

Julo aime le goût de Juliette.
Juliette aime la force de Julo.

Julo porte des dessous de dentelles
Qu’effeuillent les paluches de Juliette.
Julo a parfois de drôles de trémolo,
Juliette ne craint pas de jouer du couteau.

Julo s’est fait la belle pour Juliette,
Juliette se fait beau pour Julo.
C’est de l’amour en verlan,
C’est un amour étonnant.

Ils troublent la vue des passants.
Ils irritent tous les méchants.
Ils sont les enfants du mirage,
Des gosses insupportables
Le reflet des anges,
Crève-cœur en cache-cache
Un cache-cœur en cavale.

Ils sont éblouissants.

Ils s’aiment
L’un dans l’autre,
Se donnent
Et s’échangent.
Ils s’inventent des sens permis
Et se cherchent à rebours.
L’un à l’autre
Un amour en miroir,
Un mélange bizarre,
Un animal en bazar,
De la belle extravagance
A la douloureuse inconscience…

A aimer si fort Juliette
Julo se mire dans l’eau.
A aimer tellement Julo
Juliette se sent devenir belle.

Ils aiment en l’autre ce que
l’autre ne voit pas.
Ils sont l’un
et l’autre
L’autre
Et l’une à la fois.

Juliette palpite en Julo
Julo respire en Juliette
Du ventre d’Aphrodite
Au lac de Carie.
Éros leur a avoué
Que ce jour-là
Il s’était pris les ailes dans le tapis.

Depuis
Julo s’endort avec Juliette
Et Juliette s’éveille en Julo.

Le pareil cherchant le même,
Ils font des ronds dans l’eau.

Juliette et Julo voguent sur le même radeau.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS