Poème 'L’immortelle, et l’oeillet de mer' de Paul-Jean TOULET dans 'Contrerimes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Paul-Jean TOULET > L’immortelle, et l’oeillet de mer

L’immortelle, et l’oeillet de mer

Paul-Jean TOULET
Recueil : "Contrerimes"

L’immortelle, et l’oeillet de mer
Qui pousse dans le sable,
La pervenche trop périssable,
Ou ce fenouil amer

Qui craquait sous la dent des chèvres
Ne vous en souvient-il,
Ni de la brise au sel subtil
Qui nous brûlait aux lèvres ?

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Printemps à la plage
    ----------------------------

    Un corbeau plane sur la mer,
    Emblématique oiseau de sable ;
    Par terre, un bipède inclassable
    Écoute son langage amer.

    Le printemps s’avance, sans fièvre,
    Assez léger, assez subtil ;
    Ce trait sur le sol, serait-il
    L’empreinte nouvelle d’un lièvre ?

Rédiger un commentaire

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto