Poème 'La belle en deuil' de François Tristan L'HERMITE dans 'Plaintes d'Acante'

La belle en deuil

François Tristan L'HERMITE
Recueil : "Plaintes d'Acante"

Que vous avez d’appas, belle Nuit animée !
Que vous nous apportez de merveille et d’amour !
Il faut bien confesser que vous êtes formée
Pour donner de l’envie et de la honte au jour.

La flamme éclate moins à travers la fumée
Que ne font vos beaux yeux sous un si sombre atour,
Et de tous les mortels, en ce sacré séjour,
Comme un céleste objet vous êtes réclamée.

Mais ce n’est point ainsi que ces divinités
Qui n’ont plus ni de voeux, ni de solennités
Et dont l’autel glacé ne reçoit point de presse,

Car vous voyant si belle, on pense à votre abord
Que par quelque gageure où Vénus s’intéresse,
L’Amour s’est déguisé sous l’habit de la Mort.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS