Poème 'La marionnettiste' de ATOS

Accueil > Les membres > Page de poésie de ATOS > La marionnettiste

La marionnettiste

ATOS

Si j’avais un ami,
Je le voudrais d’une taille…
qui me convienne !
Pas trop petit,
pour que je n’oublie pas.
Pas trop grand,
pour que je l’emporte partout avec moi.
Qu’il soit fait…
En une matière qui supportera les reprises du temps.
Qu’il ait deux grands yeux noirs bien ouverts,
A travers lesquels je pourrais voir
même dans le soir,
le monde, et cela, du dedans.
Il aurait des bras… immenses,
avec des mains fortes et pas très blanches,
Et dans ses paumes on pourrait voir
Le grand battage des saisons et
sentir la promesse des prochaines moissons.
Sa bouche serait ourlée de jolis mots en papier.
Et dans ses cheveux il y aurait quelques virgules,
rapide signature d’un goéland parti séduire d’autres vents.
Et puis surtout si j’avais un ami,
je voudrais qu’il entende les couleurs claquer sur une toile,
Qu’il laisse le silence filer à la dérive,
Qu’il chante bien haut les rugissants,
Et qu’il me rappelle mon quart, le jour de mon sommeil.
Qu’il aime la rondeur des pavés,
et marcher avec la pluie,
surtout lorsqu’elle se penche de côté
comme pour vous dire un grand secret.
Qu’il laisse traîner sa maladresse
pour qui je ne perde jamais mon adresse.
Qu’il s’amuse lorsque la nuit n’arrête pas de tomber.
Qu’il s’habille d’une façon qui ne sera… que la sienne,
Qu’il choisisse toujours le fauteuil le plus accueillant
jamais le plus riche, jamais le plus imposant.
Qu’il se promène vers le ciel,
Et qu’avec une seule phrase il fabrique un grand miroir
pour que je puisse voir les choses autrement.
Et puis si je me perds, seule, dans une fête…
que je le regrette,
que je le regrette à chaque instant.
En fait, je sais exactement l’ami qu’il me faudrait
Mais voyez vous,
je ne sais vraiment pas où le trouver.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS