Poème 'La Rabbia' de PhulanKile

La Rabbia

PhulanKile

Ô cœur
Ô cœur douloureux

Petit muscle minuscule
dévastant l’espace infini

Nul autre que Soi
n’éprouve ton ressenti

Ô Cuore
Cuore di homini

Nulle homini creure
en ta dolora,
dolora di homini

Ô Cuore
Cuore di homini,
Cuore de sua avilita !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS