Poème 'La rampe' de ATOS

La rampe

ATOS

Dimanche en porte close
dévale son heure contre les vitres
La rue titube et s’éclipse
une fleur coupée entre les toits.
Le ciel entasse tellement de chose
que même sourire ne suffit pas.

"Salle d'attente" - Photographie - Sarah Boutinon-Tharse - ©

"Salle d'attente" - Photographie - Sarah Boutinon-Tharse - ©

Poème préféré des membres

VVAL a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. non "chose" mais "choses"; "tellement de choses"

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS