Poème 'L’autre mot' de ATOS

L’autre mot

ATOS

A l’antre chambre une ombre projette une demeure ouverte au charme de ma langue.
C’est l’ effeuillement d’un papillon miroir qui se déverse en pétales de chair et de sang.
Le dessin de son corps pendule ses mots. Je suis le fragile océan de sa peau.
La main muette poudre son regard dans un grand visage qui se métamorphose.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS