Poème 'Le bois de mai' de ATOS

Le bois de mai

ATOS

Le coeur ne croît peut être qu’à ce qu’il voit
mais à ce qu’il envoie
il est toujours au coeur de ce qu’on en croit
pas toujours de ce qu’on en voit.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS