Poème 'Le caméléon' de ATOS

Le caméléon

ATOS

Des mots de lumière
sur une langue d’étoiles
plonge dans une mer d’écailles.
Le geste est de sel,
le goût est de tendre.
Le torse, énorme, respire.
Les lèvres posées sur la membrane du monde
Le rêve se nourrit.
Couleurs de lumière
au bord des lèvres d’écailles
Une vague danse à la gorge des étoiles.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS