Poème 'Le coureur des bois' de Claudel

Accueil > Les membres > Page de poésie de Claudel > Le coureur des bois

Le coureur des bois

Claudel

Un coureur des bois venu des prés
Écoutait l’ost des tambours sacrés.

Des Peaux-Rouges honoraient la bête
Abattue de leurs arcs acérés
D’un gibier en quête.

L’âme de l’orignal rejoignit
Leur Dieu dans un Élysée bénit.

Un Amérindien s’approcha où
Le colonial raillait le non-dit
Du Grand Manitou.

L’homme blanc se moquant de l’esprit,
L’autochtone avança et lui dit :

« Avant de se jouer des voisins,
Il faut avoir marché quatre jours
Dans ses mocassins »

Et l’algonquin mit fin au discours
Préférant écouter les tambours.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Mars 2019

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Claudel

Image de Claudel

Nom : Lachapelle

Prénom : Claude

Naissance : non renseigné

Présentation : Je suis né au Canada à Drummondville dans la province de Québec. J'ai composé 250 pièces musicales pour différents instruments de l'orchestre. Depuis 1992, j'ai réalisé 20 CD (non-commercial).

Accéder à sa page de poésie

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS